|  English  |  Deutsch

La sécurité avant tout

Focus sur les STAFF secouristes

Le secouriste, titulaire au minimum du PSC1 (ex. AFPS) roule avec les patineurs dans le cortège ou en amont pour sécuriser une partie potentiellement dangereuse (un virage en descente, un tunnel, une partie de la chaussée mal éclairée...). Le secouriste doit pouvoir intervenir immédiatement et à ce titre prend exceptionnellement un carrefour. Dans un tel cas, un staff latéral doit lui proposer un relais quand il remonte la randonnée à son niveau pour le libérer au plus vite.

Cette équipe [4 personnes en hiver et 8 en été en moyenne] patrouille sur toute la longueur de cortège pour venir en aide aux personnes qui chutent, le plus souvent sans aucune gravité. Ils sont équipés d'un Talkie-Walkie leur permettant, lorsque leur trousse de premier secours ne suffit pas, de demander l'intervention des ambulances suiveuses.

Le plus souvent le secouriste demande des prises en charges au passage en se signalant au VPSP, en cas de lésions importantes (saignement abondant) ou engageant le pronostique vital, une intervention est demandée, le STAFF tortue fait un passage à l'ambulance, au milieu des patineurs, qui remonte le cortège avec son 2 tons. Les accidents graves sont rares et le port des protections est vivement recommandé.

Une des priorités sur une chute est le signalement (que tous les patineurs doivent faire en levant les bras). Le secouriste protège la victime, la sécurise et examine le patineur. Eviter le sur-accident (nouvelle chute sur une personne à terre) est une priorité. Les STAFF viennent en renfort au besoin pour gérer les patineurs.

En cas d'évacuation, l'ambulance est régulée par le SAMU vers les urgences d'un hôpital le plus proche. L'association achète les services de la protection civile de Paris pour les premiers secours sur la randonnée.