|  English  |  Deutsch

Système de commande des trains

2 postes de commande opposés géographiquement permettent de piloter les trains où qu'ils se trouvent sur la maquette.

Poste de commande de Lionel

Le poste ci-dessus commande jusqu'à 4 trains, en bas à droite sont les rupteurs pour les commandes d'aiguilles (vert), les autres (rouge) pour les eclairages des bâtiments, des quais de la gare et aussi la ville avoisinante.

Boîtier de commande électronique

Un boîtier, lourd et conséquent, relie les boitiers de commande d'une part et alimente les voies d'autre part. Ce centre nerveux délivre la tension de puissance sur les rails et les tensions de commande pour les signaux (gestion de la signalisation par détection de la consommation de courant sur les cantons).

Un système d'arrêt d'urgence coupe l'alimentation sur les voies (collision, court-circuit,...) Il faut ensuite réarmer le circuit depuis un poste de commande pour faire repartir le trafic.

Le système permet la gestion simultanée de 7 motrices sur le réseau. Le procédé fonctionne en modulation de fréquence. La tension est toujours présente sur les voies. Elle sert à l'alimentation des motrices ainsi qu'à l'éclairage intérieur des voitures, des phares des motrices, des feux de queue des trains... Le réseau est découpé en cantons toujours alimentés.

Locomotive électrique CC 6500 SNCF

Chaque motrice embarque un petit circuit électronique. Ce dernier décode les signaux émis sur la voie, analyse ceux à destination de la motrice et envoie les commandes au moteur : sens et vitesse. Les moteurs des motrices obéissent aux signaux de commandes superposés à la tension présente en permanence sur les voies.


Bibliographie :

  • "Electronique et modélisme ferroviaire" de Jean Luc Tissot - édition ETSF.
  • "Modélisme ferroviaire - Montages électroniques" de Jean Luc Tissot - édition ETSF.
  • "Le réseau miniature" volumes 4 et 5 - éditions Loco Revue.